Alain Ricard est actuellement directeur  de recherches  au CNRS, dans le  laboratoire  “Les Afriques dans le monde”  (Université de Bordeaux). Il a  reçu en 2002 le prix de la Fondation Humboldt pour ses travaux  sur les littératures de l’Afrique.

Il a été directeur de l’Institut français de recherche sur l’Afrique de 1989 à 1992 , et président de l’Association des chercheurs  de Politique africaine   de 1994 à 1998. Il est l’auteur de nombreux  ouvrages sur l’Afrique et notamment de:   Théâtre et nationalisme : Wole Soyinka et LeRoi Jones ( 1972,  édition nigériane, 1982),  Livre et communication au Nigéria ( 1975),  L’invention du théâtre ( I986) ,  Naissance du roman africain: Félix Couchoro (  ouvrage  publié avec le concours du Centre national des lettres,  1987) ,Wole Soyinka , ou l’ambition démocratique  ( 1988); Littératures d’Afrique noire: des langues aux livres ( 1995) , West African Popular Theatre ( 1997, avec K. Barber et J. Collins),  Ebrahim Hussein, Théâtre swahili et Nationalisme tanzanien ( 1998, édition tanzanienne 2000) 

Son ouvrage Languages and  Littératures  of Africa   est paru  en  2004  . Il a réalisé plusieurs films sur le théâtre en Afrique et notamment le Principe  d’Asihu ,  en 1982, remastérisé en 2010 ,   un documentaire sur le concert party à Lomé ( 16mm, couleur, 50 minutes ) .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

CATÉGORIE

Uncategorized