La bio de Sami Tchak

Il est né au Togo en 1960. Après une licence de philosophie à l’Université de Lomé, il enseigne au lycée pendant trois ans. Arrivé en France en 1986 pour des études en sociologie, il obtient son doctorat à la Sorbonne (Paris V) en 1993. Et ce sont ses activités sociologiques qui le conduiront à Cuba en 1996 pour sept mois de recherches sur la prostitution. Il écrira La prostitution à Cuba. Communisme, ruses et débrouilles (préfacé par l’écrivain cubain Eduardo Manet). La découverte du Mexique, puis de la Colombie par la suite vont influencer ses choix littéraires. Ces espaces et les grands écrivains qu’ils ont donnés au monde lui ouvrent de nouveaux horizons.


Depuis son roman Hermina en 2003, chez Gallimard, tous ses livres se passent dans une Amérique latine « imprécise » qui fait aussi beaucoup penser à l’Afrique. Sauf son dernier Roman Al Capone le Malien, qui le conduira sur les traces du balafon sacré, le Soso laba, entre le Mali et la Guinée. En 2004, il a gagné le Grand prix littéraire d’Afrique noire, pour l’ensemble de son œuvre. Ses romans ont été traduits en italien, espagnol et allemand. Outre des articles publiés dans des encyclopédies, des revues scientifiques, et des nouvelles dans des recueils collectifs, il a publié à ce jour sept romans et plusieurs essais.

Uncategorized

filfrancophones View All →

Festival International de Littératures Francophones

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :