Découvrez les biographies et les auteurs invités pour la deuxième édition du festival international de littérature francophone, Plumes Francophones. 

 

Kichenassamy Madavane (Inde)

Écrivain francophone de l’Inde, Kichenassamy Madavane, est dramaturge, metteur en scène et nouvelliste. Il est né en 1946 à Pondichéry.

Il a été directeur du Centre d’Études Françaises et Francophones de l’Université Nehru à New Delhi. Ses champs d’intérêt sont les littératures francophones de la diaspora indienne, le théâtre et le cinéma. Il a beaucoup travaillé sur l’hindouisme populaire et la marche sur le feu à Pondichéry. Il est le fondateur en 1982 d’une troupe de théâtre appelée Chingari, qui joue principalement en hindi et en anglais.

K. Madavane, a hérité de son père, la pratique de Teroukouttou, théâtre populaire rural, apparenté à Kathakali du Kerala, mais implanté dans le Tamil Nadu, au Sud de l’Inde.
Profondém

ent influencé par deux cultures, indienne et française, il essaie d’allier les deux formes d’art dramatique dans ses productions théâtrales. Il est auteur d’une cinquantaine de mises en scène, pièces du répertoire indien et international en anglais, français, hindi et allemand.

Florent Couao-Zotti (Bénin)

Florent Couao-Zotti est un écrivain béninois de romans, de nouvelles, de pièces de théâtre et de bandes dessinées, né à Pobé le 18 juin 1964. Tour à tour entrepreneur culturel, professeur de français et journaliste, Florent Couao-Zotti, au début des années 90, sous l’ère du Renouveau démocratique dans son pays, occupa les fonctions de Rédacteur en chef, de chroniqueur culturel et politique dans la presse écrite.

Depuis 2002, il se consacre entièrement à l’écriture qu’il décline dans différents genres. Avec une plume, un rien gouailleuse, il puise son inspiration dans les bas-fonds et les égouts des quartiers populaires urbains où trépignent la vie des marginaux et autres moignons de la société. Traduit dans cinq langues (japonais, italien, catalan, allemand, anglais), Florent Couao-Zotti est le chef de file des écrivains béninois de la nouvelle génération et une des plumes de référence sur le continent.

Camille Amouro (Bénin)

Camille Adébah Amouro est né en 1963 à Boukombé au Bénin. A la fois journaliste, auteur et metteur en scène, il est l’auteur d’une vingtaine de pièces dont il a toujours refusé la publication.

Ses poèmes ont été publiés dans les revues Prométhée, La Plume, Ecritures nouvelles, et Après-demain…
Après nombre de stages d’entrepreneur culturel qu’il a suivis en Afrique et en France, plusieurs ateliers de théâtre et d’écriture animés ci et là, il a fondé à Cotonou la Médiathèque des diasporas, un espace culturel de référence au Bénin).
Il développe toute une série d’activités culturelles : une revue, une maison d’édition, une compagnie de théâtre, un festival, des expositions, etc.
Camille Amouro est l’un de ces auteurs africains qui ont fait le pari de rester sur le continent pour créer et promouvoir la littérature.

Jean Kantchébé (Togo)

Jean Kantchébé est venu à l’écriture avec la montée du théâtre et des écritures contemporaines des années 90. Après ses études à l’université de Lomé où il obtient un DEA en philosophie et sciences humaines en 1998.

Il participe aux chantiers et ateliers d’écritures organisés par Ecritures vagabondes, La Comédie de Saint-Etienne et le FESTHEF. Il bénéficie d’une bourse de Résidence d’écriture au Maroc en 2003 avec l’association Beaumarchais. Il écrit plusieurs pièces de théâtre, gagne deux fois de suite le prix « Plumes togolaises » avec les pièces La Fille du Roi et Le Traquenard, publie Jumel’âges, une commande du CDN-La Comédie de Saint-Etienne, chez Lansman en 2005 et de nombreuses pièces qui sont jouées et lues au Togo, en Afrique, en France et au Québec.

Membre de l’Association ESCALE DES ECRITURES depuis sa création en 2001, il en est l’actuel Secrétaire Général. Il participe activement aux travaux d’ateliers d’écriture dramatique, de lectures et aux activités culturelles dans les milieux scolaires et culturels de la place. En plus des activités culturelles et de l’écriture, il exerce le métier d’enseignant en donnant des cours de Philosophie et de français au Collège Cours Lumière à Lomé.

Hubert Arouna (Togo)

Hubert Madôhona Arouna pratique le théâtre depuis près d’une quinzaine d’années en tant que dramaturge, comédien, metteur en scène et entrepreneur culturel.

Sa passion pour l’écriture dramatique va prendre un véritable élan à partir d’un stage de formation en écriture dramatique organisé par l’Atelier Dramatique du Golfe de Guinée (ADGG) en 1996, formation assurée notamment par Alain RICARD et Femi OSOFISAN.

Ses nombreuses pièces et mises en scène lui ont valu la participation à plusieurs festivals et rencontres artistiques au Togo et ailleurs.Dans le cadre de sa formation pour l’obtention de son DESS en Développement Culturel, option : Entrepreneuriat et management culturels (Octobre 2004-Juin 2006), il fait des recherches portant sur la problématique de la création théâtrale, du management dans le domaine théâtral et sur les voies et moyens susceptibles de mettre en valeur le patrimoine théâtral togolais constitué par les formes populaires locales (notamment le concert-party).

A l’issue de cette formation, Hubert M. AROUNA fonde la Compagnie ORIKI de Lomé. Et c’est avec elle qu’il met en scène sa pièce Larmes de crocos et sourire de croque-morts, au cours d’une résidence de création de deux mois de mi-juillet à mi- septembre 2007.

Guy Lenoir (France)

Metteur en scène de théâtre, opérateur culturel, formateur, Guy Lenoir est co-fondateur et directeur artistique de l’association Migrations Culturelles Aquitaine Afriques. Il a mis en scène Sony Labou Tansi, Senouvo Agbota Zinsou, Kangni Alem, Boubacar Boris Diop, Amos Tutuola, Koulsy Lamko, Abdelkader Alloula, Stravinsky-Ramuz, Raymond Cousse, David Jaomanoro, Leroi Jones, Simone Swchartz Bart, Eugène Ionesco, Koffi Kwahulé, Gilles Granouillet, Daniel Danis.

Conseiller artistique auprès du Ministère de la Coopération et du Développement pour des actions de formation et de création auprès des Centres Culturels Français de Lomé (1986, 1987, 1993), Bata et Malabo (1995, 1996), N’djamena (1995, 1996), Tananarive (1994, 1996), Nairobi (1998, 2005, 2009), Saint Louis du Sénégal (2005), des Alliances françaises de Antsirabe, Victoria, Accra, Djibouti (2001, 2006), du lycée français de Luanda (2003, 2004). Sa dernière création en 2010 : « LEENA » de Boubacar Boris Diop. Opéra urbain en langue française et wolof. Co-réalisation MC2a, Opéra de Bordeaux.

 Mahougnon Kakpo (Bénin)

Né en 1965 à Bopa, Mahougnon Kakpo est à la fois écrivain et critique littéraire. Docteur ès lettres, il enseigne depuis une dizaine d’années à l’université d’Abomey-Calavi. Il est par ailleurs directeur des éditions des Diasporas et président de l’association littéraire Le scribe noir.

Il est actuellement le directeur des examens et concours du ministère de l’enseignement secondaire et de la formation technique et professionnelle. Au nombre de ces récents ouvrages, on peut citer Dieu, cet apprenti-sorcier suivi de Destin d’un Dieu et Les Epouses de Fa, Récits de la parole sacrée du Bénin.

Clément Benoît II (Haïti)

Né en 1979, Clément Benoît II est un monstre sacré du secteur culturel haïtien. Ambassadeur de bonne volonté, Clément Benoît II est le fondateur de la première bibliothèque de Limbé. Il est également vice-président de l’Association touristique de Limbé (ATOL) et de la Société des poètes limbéens (SOPOL).

Pensant que les affinités littéraires sont avant tout celles de l’imagination et de l’espace qu’on partage, il fonde une foire itinérante baptisée « Livres en liberté », visant à apporter l’élément livre dans tous les recoins du pays. Cette foire littéraire connaît un grand succès. Pour sa venue au Togo, l’auteur sera accompagné de plusieurs journalistes du quotidien haïtien

«Le Nouvelliste», et fera un don de livres à la bibliothèque d’Aklakou. Un jumelage entre Limbé et Lomé est prévu, à travers la rencontre avec l’association culturelle Filbleu.

Le poète est à sa cinquième publication avec Tach Solèy publié aux Editions Gonaïves. Ses précédents recueils sont respectivement : « Ton nid dans mon cœur, 1996 » ; « Mélancolie, 1998 » ; « Soleil de mes nuits, 2000 » et « Nan vil Okay, 2002 ».

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

CATÉGORIE

Uncategorized

Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,