PLUMES FRANCOPHONES: retour sur le concert party !

CONFÉRENCE PLUMES FRANCOPHONES
Retour sur le concert party !
Causerie débat à l’Institut Français du Togo
Mardi 27 mars 2012-à 18h
Participants : Marc Agbedjidi, Frédéric Gakpara, Kangni Alem
Modérateur : Martin Gbenouga, Maître de conférence à l’Université de Lomé
Le concert party, genre théâtral populaire très en vogue au Togo après les indépendances, a connu un déclin foudroyant à partir des années 1990. Les raisons d’un tel déclin relèvent, semble-il, de la sociologie même du genre. A l’occasion de la première édition du festival Plumes Francophones, un débat avait été ouvert sur la question autour du film « Le Principe d’Asihu » du chercheur français Alain Ricard, film consacré à un groupe mythique de concert-party, le Happy Star, qui a disparu du paysage théâtral depuis les années 1980. Le film de Ricard avait suscité la polémique au sein des jeunes dramaturges et comédiens togolais, dont certains à l’instar de Marc Agbedjidji estiment « has been » le concert-party. Une telle affirmation semble nier une réalité : d’autres créateurs contemporains s’inspirent de la forme du concert-party pour créer une esthétique nouvelle. Exemple de Frédéric Gakpara, Hubert Arouna, Kangni Alem… Deux visions totalement opposées, que Plumes Francophones se propose d’explorer en compagnie des créateurs.
Pour ouvrir le débat, un document vidéo de 4mn53 réalisé lors de la première édition revient sur les réactions à chaud de Marc Agbedjidji et de quelques autres participants au lendemain de la conférence « Vie et mort du concert-party » !

Deuxième édition

filfrancophones View All →

Festival International de Littératures Francophones

2 commentaires Laisser un commentaire

  1. Très heureux de constater qu’après avoir lancé le débat sur ce genre au cours de sa première édition, le festival Plumes Francophones a décidé de le continuer en 2012. Comme je l’ai toujours pensé, le concert party fait partie du patrimoine culturel togolais et qu’il est capable d’inspirer des créations dynamiques, de donner naissance à des genres nouveaux et hautement dynamiques. J’y crois dur comme fer et mon souhait est que grâce à ces genres de débats autour du sujet, de plus en plus de créateurs se penchent dessus. Merci infiniment Plumes Francophone et bon vent….Hubert AROUNA

  2. je pense que c’est une excellente initiative qu’il faut pérénniser.Le concert-party a joué un rôle très important dans la vie culturelle du Togo. Ce serait un crime de ne pas agir dans le sens de sa revalorisation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :