DSCN3471-1Les ouvrages : Les émotions démocratiques : Comment former le citoyen du XXIe siècle ? et Capabilités : Comment créer les conditions d’un monde plus juste ? de la philosophe américaine Martha C. Nussbaum, traduction Solange Chavel ont meublé la conférence de lancement du Festival Filbleu de cette année. La conférence a été faite le mardi 28 avril 2015 à la salle polyvalente de l’Institut de Philosophie et Sciences Humaines (ISPSH) Don Bosco, une université catholique sise dans la quartier populaire Akodésséwa, au sud est de Lomé.

 

L’honneur est revenu à Monsieur Emmanuel Komitsè AMOUZOUVI, économiste et formateur à l’Institut de Recherche et de Formation en Développement Local (IRFODEL) de Lomé de présenter le premier ouvrage de l’auteure. D’entrée de jeu, l’orateur a expliqué ce que ce sont les émotions démocratiques puis s’est étendu sur les fondements de la formation du citoyen du 21ème siècle.

DSCN3433-4

Martha Craven Nussbaum est depuis 1995,  professeure de droit et d’éthique à la faculté de droit de l’université de Chicago. Elle s’intéresse particulièrement à la philosophie antique, au droit et à l’éthique. L’auteure part du diagnostic de l’opposition irréductible entre une éducation tournée vers la compétition et le profit et une éducation tournée vers la coopération et la démocratie pour nous présenter une méthodologie de formation du citoyen de ce 21è siècle. Elle prend les émotions démocratiques au sens des réactions ou agitations dotées d’une force de motivation morale  qui soutiennent les relations sociales coopératives, progressivement élaborées dans une formation évolutive  de l’individu. Il s’agit des réactions qui permettent à l’individu de  questionner ses relations morales avec autrui. En ce sens, les émotions sont alors considérées comme des facilitateurs ou des freins aux comportements moraux et à leur apprentissage.

 

Ensuite, pour Martha Nussbaum, répondre à la question : comment former le citoyen du 21è siècle? revient à questionner la formation que ce dernier a reçu ou jusqu’à présent. Pour elle, le citoyen pendant longtemps est formé dans une dynamique passive. Il s’agit donc de passer à une forme d’éducation active basée sur les humanités pour espérer former le citoyen épanoui, capable de jugement critique et d’esprit de créativité, porté par l’empathie et par l’amour des autres.

 

Le second ouvrage : Capabilités a été exposé par Monsieur Simon Komi Kouvon, maître assistant de philosophie et Chef du département de philosophie à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Lomé. On sait que les travaux de Nussbaum interrogent l’approche économique du développement à travers l’insertion de la notion de capabilité ou de capacités (« libertés fondamentales »). Le conférencier s’est donc employé à définir la notion de capabilités entendue comme les réponses à la question : qu’est-ce qu’une personne est capable de faire et d’être ? Ce sont l’ensemble des capacités pour mener une vie digne, l’ensemble des possibilités qui permettent le choix et l’action et qui sont fondées sur les « libertés substantielles ». Nussbaum développe dans son ouvrage, à la suite du philosophe Martya Sen et en confrontant deux Etats, les Etats-Unis et l’Inde, une approche de développement humain dont la trame est de considérer l’homme comme une fin et non comme un moyen (Kant) et de tout faire pour ne pas attenter à la dignité humaine. La pauvreté étant considérée par l’auteure comme une privation de droit fondamental, il faut s’attaquer aux injustices et aux inégalités sociales enracinées et établir la justice sociale.

 

Les questions débat ont mis fin à cette conférence qui a duré près de trois heures (9H à 11H30).
DSCN3489-3 DSCN3513-5 KouvonAmouzouvi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

À propos de filfrancophones

Festival International de Littératures Francophones

CATÉGORIE

8e édition

Mots-clefs