Entretien_avec_Daté_Barnabé-AkayiNous recevrons le 5 juin 2015 l’écrivain béninois Date Barnabe-Akayi. Voici ce que son confrère Couao-Zotti écrivait de lui à la sortie de son roman Errance Chenille de mon coeur. Ne ratez pas le café littéraire du 5 juin 2015 au Goethe Institut!

A l’Institut français ce samedi 14 fevrier (2015), on les voyait jeunes, très jeunes (élèves, étudiants ) adultes (amoureux des lettres, professeurs et simples curieux)se precipiter au theâtre de verdure . Le déplacement en valait la peine. Daté, dramaturge valeureux, poète impénitent, a décidé de se lancer un défi: prouver que le roman – genre qui, dans les pays occidentaux et latins vous établit comme « vrai » écrivain – est une « catégorie littéraire » banale, facile qui n’exige pas tout le tintouin qu’on fait autour. Pour se faire la main, Errance Chenille de mon coeur, son dernier livre, prose narrative publiée à Plume soleil, son éditeur maison.
couv erranceLe livre que j’ai commencé à parcourir et sur lequel on ne peut avoir avis qu’après l’avoir lu en intégralité, a été commenté par le professeur Pierre Medehouegnon. Pendant une heure, étude narratologique, approche sociologique, exploration psychologique, analyse textuelle, tous les aspects – ou presque – ont été commentés décortiqués, épluchés et expliqués à l’auditoire à l’aune des réalités particulières dont est issu l’auteur. Un « exercice de style », appuiera Habib Dakpogan, « un amusement littéraire » qui parait facile, en même temps extrêmement compliqué vu le mélange et les contorsions littéraires auxquels le romancier s’est livré. Mais au-delà de tout, ce qui a semble intrigué et intéressé le public, c’est la vie dissolue et particulièrement controversée du personnage féminin du roman. Sa nymphomanie l’oblige à s’adonner aux pratiques sexuelles les plus osées. Le romancier est tellement descriptif de ces séances qu’une lecture âpre en a été faite par le présentateur. Une auditrice, en le suivant, a même avoué qu’elle a mouillé. Et qu’elle en redemanderait bien encore. Rien que ça!

Source: Facebook de Florent Couao-Zotti, 17 février 2015 

https://www.facebook.com/florent.couaozotti?fref=ts

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

À propos de filfrancophones

Festival International de Littératures Francophones

CATÉGORIE

8e édition

Mots-clefs

, , ,