Appolinaire Agbazahou et Daté Barnabe-Akayi pour un débat autour de l’impact de la littérature sur les mentalités

photo agbazahouEntretien_avec_Daté_Barnabé-AkayiLes écrivains béninois Appolinaire Agbazahou et Daté Barnabe-Akayi sont les invités de la 9e édition du festival Filbleu qui se tiendra du 14 au 20 mars 2016 à Lomé, Aouda, Tchamba et Aneho. Ils seront au coeur d’un débat passionnant le Mercredi 16 mars 2016, de  19h à 21h, à l’Institut Goethe de Lomé. « La littérature contribue-t-elle à changer les mentalités ? » Enseigner la littérature est une activité compliquée. On y enseigne à la fois une langue et des idées. D’où la question éternelle que chaque enseignant se pose : au fond, la littérature a-t-elle un impact sur les mentalités ? Aide-t-elle les hommes qui la reçoivent et l’inscrivent au cœur de leur vie à se transformer ? Deux écrivains, également enseignants de littérature vont tenter de répondre à toutes ces interrogations.

PRÉSENTATION DE NOS INVITES

photo agbazahouApollinaireAGBAZAHOU: Professeur de Français devenu inspecteur de l’enseignement du second degré. Longtemps réticent à publier les nombreuses pièces de théâtre qu’il écrivait pour les journées culturelles dans les collèges et lycées du Bénin, il finit par entrer dans la danse avec trois récits regroupés sous le titre Kalétas, la mascarade. L’écrivain qu’il est a un leitmotiv, celui de démystifier « la littérature, en écrivant non pas des ouvrages à la taille d’une encyclopédie, mais de petits textes faciles à dévorer qui traiteront de «la jeunesse, de la vertu et de la pédagogie.»

Daté A. BARNABE-AKAYI Enseignant et écrivain béninois, né en septembre 1978, auteur de théâtre et de poésie notamment. C’est en 2010 qu’il se signale à l’attention du public par son recueil de deux pièces Amour en infraction et Les confessions du Pr (Plumes Soleil, Cotonou). La même Entretien_avec_Daté_Barnabé-Akayiannée, une autre pièce, Quand Dieu a faim (Plumes Soleil, Cotonou) crée la polémique en abordant le front le thème de l’homosexualité. En 2015, il publie son premier roman Errance chenille de mon cœur, fortement salué par la critique. Son œuvre comporte également plusieurs manuels d’enseignement de la littérature qui montre à quel point écrire et transmettre demeurent une seule et même préoccupation chez cet auteur.

Uncategorized

filfrancophones View All →

Festival International de Littératures Francophones

1 commentaire Laisser un commentaire

  1. L’impact de la littérature sur les mentalités: C’est un thème évocateur qui m’amène à un questionnement. Lisons les oeuvres littéraires? A quelle proportion? Et que gagnons nous en retour? La désaffection ambiante pour le livre au profit du NET constitue le tout premier obstacle. Ensuite, les lectures superficielles ou au premier degré ne permettent pas d’appréhender à sa juste valeur l’univers scripturaire de l’oeuvre puisqu’elle est squelettique et n’ouvre aucun horizon d’analyse. En conclusion, je dirai que la littérature n’aura d’impact que lorsque les hommes, dans leur individualité, se seraient emparés de sa BEAUTE; la marche vers soi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :