Christiane ouvre le bal!

Wonanu2« L’art et la science contre l’ignorance », tel est le thème de la 9e édition du festival littéraire Filbleu. Du 14 au 20 mars, de Lomé à Tchamba, entre musique, peinture et littérature, le festival réfléchira à haute voix.

En tant que directeur artistique de Filbleu, donc « coupable » de la programmation, je voudrais partager avec vous l’éditorial de cette 9è édition, fondé sur la conviction que le XXIe siècle est décidément un siècle bien tourmenté. L’actualité récente nous montre à quel point les fanatismes, l’ignorance et l’intolérance de tous ordres menacent l’avenir des hommes. L’ignorance, surtout, qui est à l’origine de discours violents et mortifères qui créent et entretiennent les guerres qui menacent la paix. Ces discours, le plus souvent, ne sont basés que sur la haine. Face au savoir qui est un plein, l’ignorance est un vide, c’est la forêt dense comparée à un désert sec. Jeté au fond de cet abime, celui qui ne sait rien passe toute sa vie à l’état de bébé, c’est un éternel nourrisson dépossédé de toute connaissance et dont le raisonnement ne saurait être qu’enfantin. Sans erreur et sans leurre, nous pouvons attester que l’ignorance est la pire des calamités, étant un frein majeur à l’évolution et un puissant facteur de stagnation. Tous les lettrés, tous les créateurs et les savants ont le devoir impérieux de combattre vigoureusement l’ignorance en mettant à la disposition de l’humanité inculte les moyens de s’instruire et d’accéder à la lumière. L’art et la science peuvent-ils aider à vaincre l’obscurantisme ?

Pour sa 9e édition, le Festival Filbleu se met à l’écoute du temps, pour questionner, ensemble avec les créateurs et les scientifiques la question de l’ignorance, «  cette couche obscure où l’humanité a dormi pesamment son premier âge » comme l’affirmait Emile Zola. Pour nous, la lecture, l’écriture demeurent les armes essentielles dans ce combat. Nous pensons que l’alphabétisation des masses doit être la priorité de tous les gouvernements modernes : un peuple instruit est un peuple solide. La science ne chasse pas seulement l’ignorance, elle élimine, du même élan, tous ses succédanés et ses appendices : elle met  fin à la superstition, à la magie, à la sorcellerie, au primitivisme, à l’archaïsme, à l’anarchie, au désordre. Par son truchement, l’Homo Sapiens (le nom véritable de l’homme connaissant) sait lire, écrire, calculer, réfléchir, concevoir, planifier, programmer. L’homme ignorant est un homme désordonné, désorienté, désespéré. Les arts et les sciences remettent en cause réforment, critiquent, reformulent, reclassent, rééquilibrent, rétablissent, régulent. Les arts et les sciences sont sans conteste des outils fiables de la civilisation. Cette année, la programmation (disponible sur le site du festival: http://www.filfrancophones.com) fera la part belle à des écrivains nationaux et internationaux, à des artistes, mais aussi à des hommes de science pour tenter de faire le point sur les avancées encore possibles pour l’humanité d’ici dans ce combat perpétuel. Mais ne nous leurrons pas, un festival n’est qu’une porte d’entrée à la réflexion. Au terme de ces journées, notre satisfaction tiendra lieu de bilan provisoire, car le combat pour les lumières est un combat éternel.
Rendez-vous ce mardi 15 Mars 2016 à la Délégation de l’Union européenne pour l’ouverture des festivités, et l’intrigante exposition de l’artiste Wonanu Kobla, intitulé « Je te salue Christiane ». Bon festival à tous !

Uncategorized

filfrancophones View All →

Festival International de Littératures Francophones

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :